ERRANCE DANS LA NUIT

Publié le par kristian

POESIE

   

Errance dans la nuit 

l'air est tiède, il pleut...
les reflets du trottoir
me renvoient mon image
des âmes perdues sans âge
cherchent l'espoir
l'espoir de l'aube
dans la nuit d'encre, il pleut encore...
terne odeur de gazoil
fumets d'égouts poisseux
une auto glisse à vive allure
l'asphalte est lisse
trous d'eau, éclaboussures
J'ai froid
une voix de cuivre rouge
distillée dans un songe de velours
dans un bouge
entrée lugubre, porte sombre
le sax alto hurle et met le feu
lumière noire, jeux d'ombres et fumée bleue
une table se libère, je suis trempé
un alcool chaud me revigore
une fille noire, un blues
l'anche feutrée du ténor
une cigarette sur le piano
la nuit passe
Il est six heures, je retrouve la rue
je redécouvre la clarté du ciel
la pluie a disparu...

 

CHRISTIAN BOURRIER

                          

Publié dans POESIE

Commenter cet article